Les bienfaits de la luminothérapie

0 Comment


La luminothérapie est un traitement par lumière blanche recommandée dans deux situations précises : les troubles du sommeil et le dérèglement de l’horloge biologique interne entrainant une insomnie et une dépression saisonnière.

Comment fonctionne la luminothérapie ?

Concernant les troubles du sommeil, la luminothérapie régule la sécrétion de mélatonine ou l’hormone du sommeil. Cet hormone est sécrétée lorsqu’il fait sombre. Elle informe le cerveau lorsqu’il est l’heure d’aller se coucher. Puis, la luminothérapie régule la sécrétion de sérotonine ou l’hormone du bonheur, appelée également le neurotransmetteur. Celui-ci, pour sa part, est stimulé par la lumière. Elle agit sous l’effet de la lumière extérieure perçue par le cerveau au niveau de la glande pinéale. L’horloge biologique interne est liée étroitement à la mélatonine et la sérotonine. Lorsque les journées sont courtes (principalement en hiver) et qu’il y a peu de lumière, l’horloge biologique interne est déréglée. La luminothérapie agit en régulant la sécrétion de mélatonine et de sérotonine pour dormir mieux la nuit et être plus actif la journée.

Dans quels cas recourir à la luminothérapie ?

La luminothérapie, qu’il est possible d’exploiter chez soi grâce à des équipements comme le TL 80 de Beurer, est un meilleur traitement en cas de dépression saisonnière. Elle arrive généralement lorsque la luminosité faiblit en hiver et en automne. Elle touche environ une personne sur 10 et affecte plus les habitants des régions nordiques. Le manque de lumière dans ces régions rend les personnes déprimées, fatiguées et irritables. Même l’appétit se détériore d’octobre en mars.
La luminothérapie est efficace pour réguler le dérèglement de l’horloge biologique interne. Lorsque les journées deviennent plus courtes, l’horloge interne est bouleversée et cela perturbe le sommeil. En effet, le rythme circadien qui suit le cycle de 24h est perturbé. Ce qui affecte la phase d’éveil et de veille, la température corporelle, et même l’humeur. La luminothérapie permet de compenser le manque de luminosité senti par l’organisme et de rétablir le dérèglement interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *