Ecole du bien-être, le blog santé et bien être Conseils,Santé Soin du corps, la radiofréquence une innovation

Soin du corps, la radiofréquence une innovation

0 Comment


Le relâchement cutané est un problème localisé sur plusieurs parties du corps, notamment le visage, les bajoues, le cou, le ventre, les cuisses et les pattes d’oies. La radiofréquence (à la fois un matériel et une technique) permet de combattre ce phénomène de façon efficace et rapide.

Comment fonctionne la radiofréquence ?

Les appareils émettent des courants électriques de très haute fréquence pour une température de 40°C environ sur la surface de la peau. La chaleur qui atteint la profondeur cutanée pour sa part est de 56°C (entre 6 et 20 mm de profondeur). Cette chaleur active la rétraction du derme pour produire plus de collagène et rendre la peau plus ferme et plus tendre.  Ainsi, la radiofréquence uniformise le teint, améliore le velouté de la peau, diminue la cellulite, estompe la peau d’orange et épile les duvets blancs et clairs, visibles surtout au niveau du visage. Sur le corps en général, l’effet se concentre sur l’affinement de la silhouette. En enlevant les cellulites et en raffermissant la peau, les contours du corps se redessinent. Au niveau du visage, l’effet se concentre surtout sur le rajeunissement cutané en rendant la peau plus lisse, plus tonique et plus élastique.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Cette technique proposée par la Clinique Mrockland est efficace. Le résultat est visible dès la troisième séance. Mais selon l’état de la peau, il est conseillé de répartir le traitement sur 5 séances. Le résultat obtenu est maintenu sur le long terme puisque la radiofréquence stimule la production de collagène, conservant l’aspect lisse et la bonne mine de la peau plusieurs mois après l’intervention. La peau est en effet constituée de trois couches, dont l’épiderme, le derme constitué de collagène et de fibroblastes et l’hypoderme constitué de fibres élastiques et de graisses. Le relâchement de la peau est dû à l’altération des fibres des collagènes à cause de la prise de poids, de l’exposition solaire, d’une mauvaise hygiène de vie, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *