Ecole du bien-être, le blog santé et bien être Santé Comment fonctionne une pharmacie de garde ?

Comment fonctionne une pharmacie de garde ?



Un souci de santé peut survenir à tout moment et trouver rapidement les médicaments en mesure de traiter la maladie ou le trouble est indispensable. C’est dans ces cas de figure qu’interviennent les pharmacies de garde et les pharmacies d’urgence. Mais quelle est la réelle différence entre ces deux établissements et comment fonctionnent-ils réellement ?

Pharmacie de garde et pharmacie d’urgence, la différence

Une pharmacie est dite de garde si elle est ouverte en dehors des jours habituels d’ouverture, c’est-à-dire les jours fériés et le dimanche. La pharmacie peut assurer le service de garde à rideau ouvert. Ses volets sont levés et les clients peuvent s’y rendre normalement pour acquérir leurs médicaments. Une pharmacie d’urgence pour sa part assure son service durant la nuit. Des fois, l’établissement est à rideau fermé, surtout pour des raisons de sécurité et notamment la nuit. Le pharmacien peut alors être à son domicile, mais en cas de besoin, il reçoit des clients. L’accès à une pharmacie à rideau fermé est réglementé. Le pharmacien n’ouvre pas la porte de son établissement à n’importe qui. Il faut au préalable appeler la gendarmerie ou la police qui se charge par la suite d’appeler le pharmacien.

Comment se passent les tours de garde ?

Tous les pharmaciens titulaires dans une région donnée doivent se soumettre à la tour de garde. S’il ne peut pas y participer, il peut demander à un pharmacien adjoint de le remplacer. Le cas échéant, il lui faudra faire appel à un pharmacien titulaire exerçant dans la même région. Seules les pharmacies mutualistes ne sont pas soumises aux tours de garde. Les pharmacies mutualistes ne délivrent en effet des médicaments qu’à leurs adhérents.

Le tour de garde est généralement établi par une association spécifique chargée de répartir les tours de garde. Elle est tenue de transmettre la liste de garde à la commission médicale régionale, mais aussi à la police, aux médecins de garde et aux journaux. Ainsi, pour trouver une pharmacie de garde ou d’urgence, les habitants d’une région peuvent contacter ces derniers. Toutes les pharmacies dans une zone donnée sont toutefois tenues d’afficher sur leur devanture la liste des établissements qui assurent le service de garde. Des applications renseignent également sur les tours de garde. Grâce à une fonction de géolocalisation, elles peuvent même déterminer la pharmacie à Paris la plus proche par exemple.

Des structures ont par ailleurs pour tâche de garantir le respect des tours de garde, mais aussi de détecter d’éventuelles anomalies. Il peut s’agir de la commission médicale, de l’ordre de pharmaciens, des associations professionnelles représentatives ou de l’inspecteur pharmaceutique.

Qu’en est-il des honoraires des pharmacies de garde et d’urgence ?

La loi autorise les pharmacies de garde et d’urgence à facturer leur ouverture en dehors de leurs horaires habituels à ses clients. Les médicaments peuvent ainsi être plus chers que d’habitude. Les pharmacies peuvent aussi appliquer directement leurs honoraires supplémentaires sur la facture globale. Souvent, cette majoration est de l’ordre de 5 € par ordonnance pour tout achat effectué auprès d’une pharmacie de garde de 8 h à 20 h. Une pharmacie d’urgence peut fixer ses honoraires à 8 € pour chaque ordonnance qu’il traite entre 20 h et 8 h. Ces frais d’honoraires sont par ailleurs remboursés par la Sécurité sociale.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.